Les motivations au sein d'un Groupe

Tout homme faisant partie d'un groupe éprouve un certain nombre de besoins.

Sécurité
Intégration
Considération
Affection
Participation

 

Ces besoins sont différents des motivations individuelles hors du groupe.

 

a) Besoin de sécurité

 

Au sein d'un groupe, l'individu a beaucoup de craintes:

  • crainte d'être réprimandé;

  • crainte d'être interrogé;

  • crainte de ne pas être compétent;

  • crainte de dire une bêtise;

  • trac en face des dirigeants;

  • peur de ne pas pouvoir exprimer son avis.

 

Ces craintes sont d'autant plus importantes que l'individu sait par exemple, que pour une certaine tâche, il n'a pas répondu aux exigences et qu'il est devenu une proie pour l'animateur.

Cette insécurité provoque une tension et un manque de naturel chez les participants. Le sentiment d'insécurité peut se traduire par des réactions de défense et d'agressivité (la meilleure défense est l'attaque).

L'animateur devra tenir compte de ce besoin de sécurité et ne devra à aucun prix maintenir ou renforcer le climat d'insécurité par son attitude ou par ses paroles. Il devra satisfaire ce besoin de sécurité en respectant les règles ci-après:

  • Ne jamais critiquer en public. 

  • Ne jamais se moquer d'un participant.

  • Ne pas interroger à l'improviste un participant timide. (Eventuellement le préparer avant la réunion)

  • Si vous voyez qu'un participant ne sait pas répondre à une question difficile, passez votre regard sur une autre personne et invitez-la à répondre. A la limite répondez vous-même.

  • Faites preuve d'une prudence extrême dans tous les jeux de rôle. Ces exercices sont souvent la cause de nombreux traumatisme parmi les participants d'un groupe.

 

b) Besoin d'intégration

 

Le participant ne veut pas être isolé d'un groupe. Il veut se sentir:

  • accepté;

  • intégré;

  • valorisé.

 

Ce besoin d'intégration sera satisfait quand:

  • on lui demandera son avis;

  • on citera son nom;

  • on lui confiera une responsabilité;

  • on le consultera;

  • on s'approchera auprès de lui lors d'une pause.

 

Ce besoin d'acceptation sera ressenti à deux niveaux:

  • au niveau du responsable du groupe;

  • au niveau des membres du groupe. 

 

Veillez déjà au recrutement à demander l'avis des autres membres du groupe.

 

c) Besoin de considération

Le participant ne se contente pas de se sentir accepté et intégré, il aspire ardemment à l'estime du leader et de ses coéquipiers. Ce besoin nous aide beaucoup dans la motivation des agents mais peut se révéler très dangereux lorsque nous en abusons. Nous devrons veiller à ce que nos louanges soient toujours honnêtes. De plus nous pourrons solliciter un avis, confier des responsabilités, faire allusion à des connaissances et à une expérience d'un participant.

d) Besoin d'affection

 

Rappelons que l'agent travaille seul, loin du siège, en butte aux plaintes, aux récriminations, aux critiques de ses clients. Rappelons aussi qu'il est toujours en train de se battre pour survivre. Il éprouvera donc le besoin de se retrouver de temps en temps parmi ses pairs, d'être écouté avec attention et sympathie et d'être apprécié pour les services qu'il a rendus.

Ce besoin peut être satisfait en donnant tout d'abord à chaque participant le sentiment qu'il est apprécié personnellement. C'est un état d'esprit qui doit régner dans toutes les étapes de l'activité du leader.

e) Besoin de participation

Plus le groupe aura participé à l'élaboration d'un programme, plus il se sentira concerné et impliqué. Dans la mesure du possible, au lieu d'appliquer une autorité fonctionnelle, le leader devra encadrer et promouvoir les décisions prises par le groupe. Nous avons vu que plus le groupe a une maturité performante, plus nous pourrons lui accorder d'autonomie.

© 2017 by Sit-Net SA

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-linkedin
  • w-youtube