La polyvalence du chef

La manière de tenir les réunions influencera la motivation du groupe. Nous pouvons diriger une réunion suivant trois styles différents:

iberté totale;
E ncadrement;
A utorité.

 

En fonction du sujet à traiter, le leader démocrate doit varier son comportement.

Parlons un peu des avantages et des désavantages de chacun des styles.

 

La DIRECTIVITE FONCTIONNELLE employée comme seul style, nous donne l'avantage de pouvoir faire passer beaucoup de matière en très peu de temps. Aussi les décisions prises sont celles qui nous conviennent le mieux. Mais à quoi servent les bonnes décisions si personne ne les respecte, à quoi servent des réunions où personne ne participe? 

L'ENCADREMENT met en évidence chacun des participants tout en respectant leurs besoins. Les décisions sont prises par le groupe. La discussion en groupe élargit les horizons et peut faire apparaître des solutions nouvelles. Beaucoup de chefs ont peur de devoir justifier leur point de vue et de ne pas avoir une influence sur les décisions prises en commun. Nous avons un moyen de diriger le groupe dans une direction bien déterminée. En manoeuvrant les membres dans un niveau de maturité supérieur, nous pourrons souvent être étonnés du résultat. Le premier inconvénient nous amène à citer la durée de la réunion. Le second n'est autre que la connaissance parfaite de la psychologie de groupe. 

La LIBERTE ne nous amène pas toujours au résultat voulu. Plus le groupe a une maturité performante, plus nous pourrons lui faire confiance et le laisser décider des sujets plus importants.

En conclusion, nous pouvons dire que les réunions du chef dominateur sont subies et que notre premier objectif est de faire travailler les agents plus et mieux. En conséquence nous devons tenir plusieurs rôles:

  • Chef;

  • Animateur;

  • Membre du groupe;

  • Observateur.

© 2017 by Sit-Net SA

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-linkedin
  • w-youtube